Skip to navigationSkip to content
Dina Gilbert, chef d'orchestre
4 septembre 2018
Portrait de la chef d'orchestre Dina Gilbert

Reconnue pour son énergie, sa précision et sa polyvalence, Dina Gilbert aborde avec passion le grand répertoire symphonique tout en accordant une place importante à la création musicale. Elle s’est formée en tant que chef assistante du Maestro Kent Nagano avec l’Orchestre symphonique de Montréal, ce qui l’a conduit à assister le directeur musical lors des répétitions des concerts et des enregistrements ainsi que d’assister de nombreux chefs invités tels que Zubin Mehta, Sir Roger Norrington, Lawrence Foster et Giancarlo Guerrero. En avril 2016, Dina Gilbert a obtenu un grand succès en remplaçant au pied levé le Maestro Alain Altinoglu dans trois concerts à l’OSM comprenant Les Planètes de Gustav Holst.

En 2017, Dina Gilbert prend ses fonctions de directrice musicale de l’Orchestre Symphonique de l’Estuaire (Québec) et du Kamloops Symphony Orchestra (Colombie Britannique). La saison à venir sera notamment marquée par ses débuts avec l’Orchestre des Grands Ballets Canadiens de Montréal, le Regina Symphony Orchestra et le Nouvel Ensemble Moderne. Elle est également réinvitée à diriger l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, le Toronto Symphony Orchestra, l’Orchestre symphonique de Montréal et l’Orchestre métropolitain.

A l’étranger, elle a dirigé des orchestres en Chine, en Roumanie et en Estonie ainsi que le Frankfurt Radio Symphony Orchestra en 2014 dans le cadre de la prestigieuse compétition de direction d’orchestre Sir Georg Solti. En 2016, elle a fait ses débuts avec l’Orchestre national de Lyon ainsi que l’Orchestre philharmonique de Radio-France à l’occasion d’un programme d’hip hop symphonique. Elle a également été invitée à diriger une série de concerts du Sinfonia Varsovia à La Folle Journée du Japon. Le public a aussi eu l’occasion de l’entendre au Québec, notamment au Festival de Lanaudière où elle a dirigé la musique du Violon rouge de John Corigliano lors du premier ciné-concert consacré à ce film aux côtés de la violoniste Lara St. John.

Dina Gilbert est fondatrice et directrice artistique de l’Ensemble Arkea, orchestre de musique de chambre montréalais proposant des interprétations innovantes de la musique orchestrale. Avec cet ensemble, elle a collaboré à maintes reprises avec de jeunes compositeurs canadiens, créant plus d’une trentaine d’œuvres en plus de prendre part à plusieurs d’enregistrements de musiques de film et de jeux vidéo. Titulaire d'un baccalauréat en clarinette et d'une maîtrise en direction d'orchestre, Dina Gilbert détient un doctorat de l'Université de Montréal où elle a étudié auprès de Jean-François Rivest et Paolo Bellomia. Elle a pu bénéficier des classes de maître de Kenneth Kiesler, Leonid Grin, Peter Eötvös, Johannes Schlaefli, Pinchas Zukerman et Neeme Järvi. Dans le cadre de ses études doctorales, elle a obtenu une bourse du Fonds de recherche du Québec – Société et culture. Le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts et des lettres du Québec et la Fondation Père-Lindsay l’ont aussi soutenue au cours de sa carrière.

La chorégraphe Cathy Marston
4 septembre 2018
Portrait de la chorégraphe Cathy Marston
Poursuivre