Skip to navigationSkip to content
Eifman Ballet : le feu vif des passions
17 janvier 2018

« Pour moi, le ballet est plus qu’un métier. C’est mon moyen d’existence, ma mission sur cette terre... Il est fort probable que je suffoquerais tout simplement si je n’avais pas la possibilité d’exprimer mes émotions à travers l’art », affirme Boris Eifman, chorégraphe et directeur artistique de l’Eifman Ballet de Saint-Pétersbourg. Selon lui, ses créations sont des ballets psychologiques dans lesquels il aborde des thèmes qui explorent la psyché humaine, le désordre mental, la fragilité de l’artiste et la répression politique.

Créé en 1977 sous l’ère de Brejnev, l’Eifman Ballet, qui portait à l’origine le nom de Leningrad Ballet Ensemble, est réputé pour son style mêlant classique et contemporain, son romantisme explicite et sa sensualité débordante. De nombreuses œuvres du répertoire de la compagnie, telles que La Giselle rouge, Hamlet russe, Anna Karenina et Eugène Onéguine, chorégraphiées par Eifman lui-même, puisent leur inspiration dans les classiques de la littérature russe. Au cours d’une carrière de plus de 40 ans à la tête de sa compagnie, Eifman a créé des dizaines de ballets.

Les critiques qualifient souvent ses œuvres de flamboyantes et de vertigineuses, avec une « intensité psychologique contenue », et louent la remarquable endurance et le savoir-faire de ses interprètes. Eifman, originaire de Sibérie, estime quant à lui que son œuvre, solidement ancrée dans un « théâtre profondément philosophique », va bien au-delà du ballet et exprime « le feu vif des passions ».

En rompant avec la tradition stricte du ballet classique, Eifman sera d’abord considéré comme un chorégraphe dissident en Union soviétique. Il a depuis reçu de nombreux prix et distinctions, notamment l’Ordre du mérite pour la patrie de la Russie et le Prix de théâtre Golden Soffite de Saint-Pétersbourg. Il a également été fait chevalier de l’Ordre des arts et des lettres en France. Il dirige une académie de danse à Saint-Pétersbourg qui porte son nom. Formé d’une soixantaine de danseurs, l’Eifman Ballet effectue de nombreuses tournées en Russie et en Europe, en Israël, en Corée du Sud, en Australie, aux États-Unis et au Canada.

Chefs-d’œuvre spirituels
17 janvier 2018
Requiem
Poursuivre