Skip to navigationSkip to content
Faites partie de l'Édifice Wilder... pour la pérennité
13 février 2019

Depuis 2017, Les Grands Ballets sont au cœur du Quartier des Spectacles, dans l’Édifice Wilder : Espace Danse. Enfin dotée d’un espace à la hauteur de son talent et d’infrastructures adaptées aux normes internationales en danse, la compagnie peut ainsi continuer d’offrir le meilleur de la danse et créer dans les meilleures conditions. Par ailleurs, Les Grands Ballets proposent maintenant une panoplie de services aux Montréalais qui peuvent bénéficier eux aussi de ces magnifiques espaces au centre-ville de Montréal.

Le centre de loisirs Les STUDIOS permet au grand public de venir bouger, danser et lâcher prise avec des cours récréatifs à la hauteur des standards des Grands Ballets, souvent offerts par des danseurs ou anciens danseurs de la compagnie. Le Centre national de danse-thérapie (CNDT) quant à lui est dédié à la promotion de la thérapie par la danse et le mouvement (TDM). Intégrant la recherche clinique, la formation et les prestations de services en thérapie par la danse et le mouvement, le CNDT vise le développement du mieux-être des individus par les bienfaits que procure la danse. L’Édifice Wilder comporte également le Studio-Théâtre des Grands Ballets, un théâtre équippé à la fine pointe et dédié à la création. Ce dernier permet, entre autres, à la compagnie d’ouvrir ses portes gratuitement au grand public lors de classes et répétitions ouvertes ou encore la présentation de divers spectacles. Le Wilder compte de plus un atrium pour la tenue d’événements et, prochainement, un café.

Pour financer le projet, une campagne majeure de financement conjointe de 25,8 M$ a été lancée. À ce jour, plus de 230 noms ornent le mur du rez-de-chaussé en guise d'hommage aux donateurs pour la postérité.

Faites un don de 1 250 $ ou 5 000 $ et inscrivez votre nom, honorez une personne qui vous est chère ou soulignez un événement important en choisissant votre emplacement sur notre Mur de reconnaissance installé dans le grand hall d’entrée.

Dans le sac de Diana Léon
11 février 2019
Notre danseuse Diana Léon
Poursuivre