Skip to navigationSkip to content
Philip Feeney, l'homme derrière la musique
4 septembre 2018
Piano et ballerine

Philip Feeney, né en 1954, a étudié la composition auprès de Robin Holloway et d’Hugh Wood à Cambridge, et de Franco Donatoni à l’Accademia di Santa Cecilia à Rome. Il a beaucoup composé pour la danse au bénéfice de nombreux chorégraphes de tous les horizons, parmi lesquels William Louther, Christopher Gable, Michael Pink, Cathy Marston, Didy Veldman, David Nixon, Adam Cooper et Sara Matthews. Ses œuvres ont été interprétées par des compagnies de danse aussi diverses que le Northern Ballet, le San Francisco Ballet, la Rambert Dance Company, le Ballet Cullberg, le Boston Ballet, l’Atlanta Ballet et le Scottish Dance Theatre. Il a en outre écrit 50 œuvres pour Ballet Central, où il est compositeur en résidence depuis 25 ans. Il a également établi une association durable avec le chorégraphe Michael Keegan-Dolan, notamment pour Giselle (2003) et le ballet primé The Bull (2005) pour Fabulous Beast.

Il travaille depuis longtemps avec le chorégraphe Michael Pink. Cette collaboration a commencé en 1987 avec Mémoire imaginaire. Depuis plus de 30 ans, tous deux ont établi ensemble un impressionnant corpus de ballets narratifs, qui va du célèbre Dracula et d’Esmeralda (créé à l’origine pour le Northern Ballet Theatre) à des œuvres marquantes, produites pour le Milwaukee Ballet, soit Peter Pan (2010), Mirror Mirror (2014), Le Portrait de Dorian Gray (2016) et, plus récemment, La Belle et la bête (2018).

Au cours des dernières années, Feeney a entamé une collaboration fructueuse avec la chorégraphe Cathy Marston et a créé pour ses ballets narratifs des partitions où il associe des musiques originales à des musiques préexistantes, notamment Snow Maidens (pour Tanztheater Koblenz, d’après la musique de Sibelius et Lutoslawski), Hamlet (pour le Ballett im Revier Gelsenkirchen, d’après la musique de Schnittke), et surtout, le ballet intégral Jane Eyre, salué par la critique, pour le Northern Ballet. Leur travail s’est poursuivi avec les ballets en un acte Snowblind, pour le San Francisco Ballet, et The Suit, pour Ballet Black. Feeney travaille actuellement à une partition pour le nouveau ballet de Marston, L’Amant de Lady Chatterley, où il associe une musique originale puissante au romantisme exacerbé d’Alexandre Scriabine. Il composera également la partition intégrale du ballet Victoria de Marston pour le Northern Ballet.

Philip Feeney

Andrew Gray, directeur musical et artistique des Petits Chanteurs du Mont-Royal
7 mai 2018
Portrait d'Andrew Gray
Poursuivre