Skip to navigationSkip to content
Faire danser les mots
1 avril 2018
Ballet Cendrillon

La France à l’honneur
Les grands classiques de la littérature française occupent le haut du pavé des adaptions chorégraphiées. Si Antoine de Saint-Exupéry a écrit que l’essentiel est invisible pour les yeux, force est d’admettre que la beauté de son Petit Prince a été magnifiée par le talent des danseurs à travers le temps. Pour sa part, Gustave Flaubert a raconté comme nul autre l’ennui, l’espoir amoureux et le spleen, longtemps avant qu’une œuvre soit imaginée pour mettre du mouvement dans la vie de Madame Bovary.

S’il est impensable de ne pas nommer les ballets créés autour de Cendrillon et de La belle au bois dormant (Charles Perrault), des Trois mousquetaires (Alexandre Dumas) et de Cyrano de Bergerac (Edmond Rostand), il convient également de mentionner l’existence d’une chorégraphie tissée autour des mensonges des Liaisons dangereuses, de Pierre Choderlos de Laclos, ainsi que d’un ballet évoquant l’histoire des Misérables, même si l’œuvre de Victor Hugo est davantage reconnue pour la comédie musicale qui en a été inspirée.

L’amour britannique
Malgré le temps qui passe, Shakespeare continue de faire vibrer les coeurs avec ses histoires : Roméo et Juliette et Le songe d’une nuit d’été font partie des ballets inspirés de son œuvre qui tournent le plus sur la planète. Quelque deux siècles après lui, l’écrivain D.H. Lawrence a publié L’Amant de Lady Chatterley, le récit d’une passion sensuelle entre une aristocrate et un garde-chasse dans l’Angleterre puritaine de l’après-guerre, qui sera interprété par les Grands Ballets à l’automne 2018.

Incontournables
Quatre siècles après que Miguel de Cervantes ait écrit Don Quichotte, l’homme de la Mancha continue d’être dansé un peu partout, alors qu’Anna Karénine, l’une des plus belles histoires d’amour de la littérature classique, démontre l’étendue du talent de l’écrivain russe Tolstoï, que ses mots soient sur papier ou dansés sous les projecteurs.

Entrevue avec Pierre Lapointe, maître de ballet
1 2018
Poursuivre