Skip to navigationSkip to content
L'histoire du Ballet national d'Ukraine
1 avril 2018
Photo sur scène avec plusieurs danseurs du Ballet national d'Ukraine lors d'une représentation du ballet Cendrillon

Le 27 octobre 1867 représentait à la fois un jour de fête nationale pour les Kiéviens et une étape marquante dans l’histoire de la musique ukrainienne, puisque le Ballet de l’Opéra national d’Ukraine Taras Shevchenko (le Ballet national d'Ukraine) a procédé à son premier lever de rideau.

C’est au début du 20e siècle que la compagnie de ballet est créée, avec des membres tels que B. Nezhinskaya, O. Kochetkovsky et O. Osovskaya. D’ailleurs, deux des plus grands danseurs du 20e siècle, Vaslav Nijinsky et Serge Lifar, étaient originaires de Kiev. L’éventail créatif du théâtre s’est considérablement développé dans les années d’après-guerre. Une pléiade de jeunes artistes talentueux se sont joints à la compagnie et ont oeuvré auprès de directeurs et metteurs en scène exceptionnels.

Le National Academic Opera and Ballet Theatre of Ukraine est devenu l’une des plus importantes compagnies des arts de la scène d’Europe. Sa troupe entreprend une première tournée internationale dans les années 1950 et connaît un vif succès, notamment en France, en Bulgarie, en Yougoslavie et en Hongrie.

En 1964, la troupe prend part au Festival international de danse classique de Paris. La compagnie remporte alors le grand prix de l’Académie de la danse française, l’Étoile d’Or, et deux solistes du ballet de Kiev, Iraida Lukashova et Valeriy Parsegov, obtiennent les prix Anna Pavlova et Vaslav Nijinsky. Par la suite, Tatyana Tayakina et Valeriy Kovtun reçoivent aussi ces prestigieuses récompenses. Les spectacles de la compagnie à Paris deviennent des incontournables du calendrier culturel européen. Ces succès propulsent la compagnie à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie.

De 1992 à 2000, le Ballet national d’Ukraine est dirigé par le célèbre chorégraphe Anatoliy Shekera (1935–2000), et, de 2000 à 2011, la compagnie est menée par Viktor Iaremenko, nommé « Artiste du peuple ukrainien ». D’abord premier soliste pendant plus de vingt ans, il a ensuite amorcé son travail de chorégraphe avec Shéhérazade de N. Rimskiy-Korsakov suivi par Le Corsaire de A. Adam, Petrouchka de I. Stravinsky, Raymonda de A. Glazunov, Le Mariage de Figaro, tiré de l’oeuvre de W. A. Mozart, et The Lord of Borysthenes de Y. Stankovych.

Aujourd’hui, la compagnie est dirigée par la chorégraphe ukrainienne et « Artiste du peuple ukrainien » Aniko Rekhviashvili. En 2014, la production La Dame aux camélias, créée par A. Rekhviashvili en collaboration avec O. Baklan, chef d’orchestre ukrainien, a représenté un véritable triomphe. La compagnie a également produit La Reine des neiges en 2015 ainsi que Nights in the Spain’ Gardens et El Sombrero de tres picos en 2016.

Le Ballet national d’Ukraine est reconnu en Allemagne, en Suisse, au Danemark, au Japon, en Hongrie, à Oman, en Grèce, en Espagne, en Italie, aux États-Unis, au Canada, au Mexique, en Chine, en Amérique latine et en Australie. La troupe a toujours su maintenir la tradition du ballet toute en présentant des productions de haut niveau.

Les pointes de ballet : accessoire miracle ou instrument de torture?
1 2018
Ballet Cendrillon
Poursuivre