Skip to navigationSkip to content
Jours d'hiver pour une danseuse australienne
13 février 2019
Notre danseuse Meg Honey Parry

La danseuse autralienne Meg Honey Parry est arrivée à Montréal en août dernier, avec la nouvelle cohorte, et elle rêvait d’un hiver blanc. La voilà servie! L’hiver est-il comme elle l’avait imaginé? (certainement plus blanc, en tous les cas). Nous lui avons posé quelques questions.

Mag GB : Meg, comment sont les hivers en Australie?

MHP : La température ne descend jamais (ou presque) sous zéro Celcius! Avant d’arriver ici, j’avais l’impression que 5 degrés, c’était ça, le froid! Je m’emmitouflais dans un gros foulard et je mettais un bonnet… Aussi, l’hiver est court (de mai à septembre) et il neige seulement dans quelques parties très éloignées des centres en Australie. Nous ne voyons donc jamais la neige, à moins de voyager dans ces endroits.

Mag GB : Qu’est-ce que l’hiver (et le froid) changent à ta vie de danseuse?

MHP : L’hiver est un défi à plusieurs niveaux. D’un côté, le froid aide à réduire l’inflammation dont nous sommes parfois victimes, particulièrement les danseuses qui portent des pointes toute la journée! Mais d’un autre côté, le froid rend nos muscles plus tendus et courts qu’à l’habitude, ce qui rend les réchauffements et étirements plus difficiles. Évidemment, il y a aussi les accidents associés à l’hiver auxquels on doit faire attention : si vous glissez sur la glace et vous vous blessez, vous ne pourrez vous entraîner. S’échauffer est essentiel durant toute la journée afin d’être prêt en tous temps pour les répétitions.

Je ne pense pas qu’on puisse danser dans la neige. D’abord, nos chaussons seraient mouillés et mous, et ensuite, les vêtements qu’il nous faudrait porter pour se garder au chaud ne permettent pas des mouvemements de danse! Mais c’est tout de même tellement excitant pour moi de voir de la neige que j’essaierai peut-être!

Mag GB : Quels conseils donnerais-tu à un danseur qui s’installe au Québec et vit l’hiver pour la première fois?

MHP : HABILLEZ-VOUS! Gants, bas thermaux, foulards, bonnets… Votre corps est votre outil de travail, vous ne pouvez jamais être trop protégé! Attention aux plaques de glace! Je ne suis tombée que quelques fois mais ce furent des expériences douloureuses! Et finalement, sortez danser (doucement) dans la neige, c’est réellement magique!

Mag GB : Qu’est-ce que tu préfères de l’hiver canadien?

MHP : Définitivement la neige! Il y en a tellement plus que je n’aurais pu imaginer. Je me sens comme une petite fille chaque fois qu’il neige alors je sors pour en profiter. Je n’ai jamais rien vu de pareil!

Mag GB : Qu’est-ce qui est sur la liste de choses à faire durant l’hiver?

MHP : Oh ma liste est remplie! Du ski, de la glisse, du patinage, pour n’en nommer que quelques-unes, mais je veux tout essayer. J’ai fait un bonhomme de neige et des anges dans la neige et je n’avais pas eu autant de plaisir depuis des années!

Propos receuillis par Jean-Simon Laperle

Un cours éclatant pour bouger avec plaisir
8 2019
Poursuivre