Skip to navigationSkip to content
Étienne Béchard
12 février 2018
Étienne Béchard se concentre sur une répétition dans les studios des Grands Ballets

Étienne Béchard a dix ans lorsqu’il découvre la danse. Après un an de pratique, il obtient une bourse grâce à laquelle il entame une formation plus assidue auprès d’Alexandra Clément et Jean-Gérald Dorseuil. À seize ans, il intègre l’École-Atelier Rudra Béjart avant de rejoindre le Béjart Ballet Lausanne deux ans plus tard. Il y apprend l’art de la discipline et de la rigueur qui ne le quittera plus. Sous le regard encourageant de Maurice Béjart (qui lui confie plusieurs rôles principaux), il développe son talent de danseur et chorégraphe. Il crée en 2009 le duo Passager Clandestin. La création chorégraphique devient alors pour lui une évidence, si bien qu’il quitte en 2010 le Béjart Ballet Lausanne pour pouvoir se consacrer pleinement à sa vocation.

Répondant à son désir d’émancipation, il s’installe à Bruxelles en 2010 pour y créer sa propre compagnie, Opinion Public. Depuis lors, ses créations - Opinion Public, Apart/heid, Obsolescence, Bob’Art, Post Anima et Mister Follower - puisent leur matière première dans les névroses de notre époque et témoignent, non sans humour et poésie, des enjeux du monde actuel. En 2016, il est invité par le Ballet du Rhin, sous la direction d’Ivan Callavari, pour une première expérience avec une grande compagnie de 30 danseurs pour la création du spectacle Cupidon s’en fout. En 2017, il remonte le spectacle Post Anima avec les 15 danseurs du Tanz Konzert Theater Bern, sous la direction d’Estefania Miranda.

Bridget Breiner
12 2018
Bridget Breiner dans la Salle Rouge des Grands Ballets
Poursuivre