Skip to navigationSkip to content
Chefs-d’œuvre spirituels
17 janvier 2018
Requiem

Réputé pour ses flamboyants ballets narratifs, le fougueux chorégraphe russe Boris Eifman est de retour à Montréal, à l’invitation des Grands Ballets, après le succès d’Anna Karenina, proposé en 2015.

Au programme, une soirée passionnée inspirée et dédiée à un monument littéraire intitulé Requiem de la grande poétesse russe Anna Akhmatova, évoquant le destin poignant des victimes de la répression stalinienne, sur le Quatuor à cordes no 8 de Chostakovitch. Puis Eifman se mesure à un autre Requiem, le majestueux chef-d’œuvre inachevé de Mozart, dont émane le « souffle de l’éternité ». Les mouvements d’ensemble font superbement corps avec la musique, célébrant le triomphe de l’esprit humain en une finale jubilatoire. Une magistrale méditation sur la vie et la mort.

Cette version de Requiem dansée également sur la musique de Rachmaninov et de la musique traditionnelle, comprendra des scènes ajoutées à la production originale par le chorégraphe.

Équipe artistique du Eifman Ballet
17 2018
Poursuivre